05262024Headline:

Une marche annoncée contre le pouvoir ; le président du Burkina lance des piques contre la Côte d’Ivoire

La revue de presse de ce lundi 29 avril 2024 est dominée par l’actualité politique notamment une marche qui aura lieu bientôt contre les actions du parti au pouvoir. Il y a aussi les graves propos accusateurs du président du Faso contre la Côte d’Ivoire, non sans oublier le gros scandale qui secoue le football ivoirien.

Pour commencer cette revue de presse, il faut savoir que Linfodrome, votre média en ligne d’informations générales, a été honoré à deux reprises le 27 avril 2024 lors de la nuit de la Communication qui a eu lieu à Yamoussoukro. En effet, le journaliste environnementaliste Elvis Gouza, a remporté le prix Ebony du meilleur journaliste de presse numérique. Ce qui fait d’office de Linfodrome, le meilleur organe de presse numérique de l’année 2023. Elvis Gouza a également remporté le prix spécial pour la lutte contre le changement climatique. Le journal Ly Aimé de Radio Côte d’Ivoire a remporté le prix Super Ebony.

En politique, les organes de presse ont relayé que le Premier Ministre Robert Beugré Mambé a assisté à une cérémonie d’hommage au président de la République Alassane Ouattara. « Alassane Ouattara aime le peuple Atchan. Ouattara hier, Ouattara aujourd’hui, Ouattara demain » a clamé le Premier Ministre rapporte le journal “Le Patriote”. Beugré Mambé formel : « Le Peuple Atchan a horreur de l’ingratitude » lit-on à la UNE de L’Inter.

Le président burkinabè se trompe de cible ». Il avait déclaré « tous les déstabilisateurs du Burkina sont en Côte d’Ivoire.
Le journal “Le Bélier intrépide” a révélé ce qui a « coulé » Gah Roger, maire de Bangolo arrêté à l’aéroport alors qu’il devrait embarquer pour Paris. Selon “L’Essor Ivoirien”, 40 000 personnes rendront hommage au président Alassane Ouattara dans la région de l’Agneby-Tiassa.

Toujours sur le plan politique, le journal “Le Sursaut” écrit que « Le président burkinabè se trompe de cible ». Il avait déclaré « tous les déstabilisateurs du Burkina sont en Côte d’Ivoire » dit Capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition du Faso, cité par le confrère “L’Arc-en-ciel”. Sébastien Dano Djédjé a confié au journal “La Nouvelle Alliance” que « ceux qui nous dirigent ont peur d’affronter Gbagbo aux élections ». La société civile ivoirienne organise une « marche » contre « les dérives du RDR/RHDP » mentionne “La Voie Originale”.

What Next?

Recent Articles