04152024Headline:

UNESCO : La Côte d’Ivoire élue à la la Commission de conciliation

A l’issue de la 42e session de la Conférence générale de l’UNESCO, la Côte d’Ivoire a été élue à la Commission de conciliation et des bons offices (CCBO).
La Côte d’Ivoire a été élue à la Commission de conciliation et des bons offices (CCBO) à l’issue de la 42ème session de la Conférence Générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris.

Il revient à Komoin François, docteur en droit et magistrat hors hiérarchie de représenter la Côte d’Ivoire au sein de ladite commission.

Rappelons que la candidature de M. Komoin a été portée par la Commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO et la Délégation permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO.

Dr Komoin François a reçu une formation dans le domaine des droits de l’Homme au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève (Suisse) et à l’Institut Robert Schuman de Strasbourg (France), ainsi que dans le domaine de la médiation et de la conciliation.

Il est actuellement président de la Cour d’appel de commerce d’Abidjan et dirige le Centre international pour le développement de droit. Dr Komoin est aussi président de l’Université des Lagunes.

La CCBO a été instituée par un protocole adopté par la 12e session de la Conférence générale Générale le 10 décembre 1962, et est chargée de rechercher les solutions des différends qui naîtraient entre États parties à la Convention relative à la lutte contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement.

What Next?

Recent Articles