12182017Headline:

Université FHB d’Abidjan/ Des gaz lacrymogènes toxiques,dangereux pour la santé utilisés par les forces de l’ordres contre les étudiants

– 48heures après un affrontement avec la police, les étudiants à l’université FHB d’Abidjan s’interrogent encore sur la quantité et la légalité des produits utilisés contre eux.

En effet alors qu’il est mentionné dangereux pour la santé sur la douille (voir image ci-dessus), ce sont des gaz lacrymogènes périmées, au moins une centaine, qui ont été utilisées mercredi par la police pour disperser les émeutiers de la fédération estudiantine et scolaire (fesci) dans les cités universités à Cocody, comme constaté.

Ces bombes lacrymogènes périmées ont un effet toxique beaucoup plus dangereux que celles utilisées selon les normes techniques légales. Certains émeutiers ont témoigné avoir eu des troubles respiratoires durant ou après les faits.

Encore plus inquiétant pour les étudiants, c’est la quantité impressionnante de bonbonne utilisée contre eux. À forte exposition ” Ceci provoque plusieurs symptômes tels que des crises convulsives, des spasmes oculaires et une détresse respiratoire à long terme pour les terrains fragiles “, ont confirmé jeudi des spécialistes de la santé au chu de Cocody qui ont préféré garder l’anonymat.

Autre malheur pour les étudiants, la manifestation contre les frais annexes d’incription dans les écoles publiques mercredi a fait beaucoup de victimes. Plusieurs ont eu des membres fracturés, et la police a procédé à de nombreuses arrestations.

Jeudi, la ministre de l’éducation nationale Kandia Kamara est allée plus loin, en annonçant des poursuites judiciaires contre les responsables de la manifestation comme rapporté par KOACI.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment