03252017Headline:

URGENT-Abidjan de violentes protestations paralysent le port autonome

foule greve

Le port Autonome d’Abidjan est actuellement encerclé par les agents de sécurité de la gendarmerie et de la police. La cause, des revendications des femmes et autres travailleurs du marché de détail et de demi-grossistes se sont levés pour manifester.

Depuis ce lundi 18 mai, le port autonome d’Abidjan connaît des journées mouvementées suite à la grève menée par le syndicat autonome des importateurs, distributeurs et entrepositaires de produits surgelés en Côte d’Ivoire, SYNAIDEPS-CI.

En effet, les membres du syndicat reprochent au DG du port Autonome d’Abidjan, Hien Sié, de les spolier au profit de certains opérateurs économiques.

” Nous disons tous non à la concurrence déloyale des grands opérateurs économiques qui ne respecte pas les règles du secteur de la pêche. ”

Ils dénoncent notamment “la location des espaces du port aux grands opérateurs au détriment des femmes qui se sont constituées en coopératives pour avoir le droit d’en posséder; La concurrence déloyale faite par les grands opérateurs (notamment les Libanais) qui ne respectent pas les prix fixés et les règles du secteur de la pêche et des produits halieutiques; Ils imposent leurs règles anarchiques à tous les acteurs et actrices du port de pêche en s’appuyant sur le monopole qu’ils ont, grâce aux Directeurs du Port Autonome.

L’exploitation des femmes par les grands opérateurs hors du secteur (notamment les Libanais) achetant les espaces pour les mettre en sous-location aux personnes exerçant dans le secteur de la pêche et ses activités’’

Aladi Tola, un des manifestants ne cache pas sa colère: “le DG du port Hien Sié a pris tous les espace des vendeurs en détail et les demi-grossistes pour les donner au Libanais. Dans notre propre pays on est esclaves et méprisés pas nos propres dirigeants.”

Lundi dernier, une manifestation violemment réprimée par les forces de l’ordre a été organisée au Port de pêche d’Abidjan. Protestation portant sur la marginalisation des femmes exerçantes leurs activités au Port de pêche d’Abidjan.

En ce moment, la situation reste tendue.

Nous vous reviendrons.

Thaëïl’D
*Avec Nord-Sud

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment