06182018Headline:

Urgent : Le Ministre Koné Katina arrêté au Ghana

De retour d’un voyage à l’étranger, le porte-parole du Président Laurent Gbagbo a été arrêté dimanche nuit à l’aéroport international d’Accra Kotoka et transféré dans les locaux de la BNI, les services de renseignements ghanéens, pour interrogatoire.
Selon nos informations, son arrestation serait liée en exécution à un récent mandat d’arrêt international lancé par les autorités ivoiriennes dans l’affaire « casse de la BCEAO ».
Selon son avocat joint, il s’agirait juste d’une procédure classique dans ce genre d’affaires, pour l’entendre sur les faits qui lui sont reprochés.
On se rappelle que le Président Nanan Akufo Addo avait déjà opposé une fin de non recevoir au Président Alassane Ouattara, concernant sa demande d’extradition de pro-Gbagbo exilés au Ghana, au motif que ces derniers constitueraient une menace pour son régime.

Une délégation d’anciens dignitaires pro-Gbagbo avait même été reçue il y a quelques mois par l’ancien Président du Ghana John Kufuor, pour les rassurer de l’hospitalité de son pays à leur endroit.
Au moment où nous mettons sous presse, le Ministre Katina était toujours dans les locaux de la BNI.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment