11182017Headline:

UrgenT: Le papier signé de Gbagbo dépuis la CPI pour être président du Fpi est arrivé.Que fera Affi?

gbagbo et affi

Candidature à la présidence du Fpi : Le papier signé de Gbagbo est arrivé à Abidjan

Laurent Gbagbo a signé un document qui confirme sa candidature à la présidence du congrès du Front populaire ivoirien (Fpi) prévu du 11 au 14 décembre 2014 à Abidjan-Treichville. Mieux, il a fait acheminer, il y a quelques jours, à Abidjan, une copie de cet acte on ne peut plus important. Et, selon des sources crédibles, il sera rendu public prochainement. « Le chef (Laurent Gbagbo, Ndlr) a signé de sa main, un document qui confirme sa candidature. Le papier est déjà arrivé à Abidjan », nous a indiqué, heureux, au téléphone, hier mardi 25 novembre 2014, un jeune leader pro-Gbagbo. « Oui, le papier est là. Il est même entre les mains d’Abou Drahamane Sangaré », a confié un membre du Comité central du Fpi, fervent partisan de la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence de son parti.C’est un papier qui devrait, en principe, dissiper les doutes des agnostiques.

Un proche collaborateur du célèbre prisonnier de La Haye, joint au téléphone, a confirmé l’existence du document, mais n’a pu dire s’il est effectivement entre les mains du premier vice-président du Fpi. « On verra, après la publication de cette lettre authentifiée, ce que diront ceux qui doutent encore de la candidature du chef », a souligné ce proche du fondateur du Fpi.

C’est que, Pascal Affi N’Guessan, candidat à sa propre succession à la tête du Fpi, et ses « lieutenants » ont constamment mis en doute, nonobstant les sorties de bien de proches de M. Gbagbo, la volonté de l’ex-président de la République de Côte d’Ivoire de redevenir le chef de son parti. « Je ne suis pas candidat contre le fondateur du parti. Je suis candidat pour ma propre succession à la tête du parti. Et jusqu’à ce jour, aucun message venant du président Laurent Gbagbo ne m’a amené à penser qu’il soutient cette initiative. L’acte formel qui signifierait que le président Gbagbo est candidat, ce serait la demande de candidature parce que pour être candidat à la tête du parti à l’occasion de ce congrès, il y a un ensemble de dossiers qu’il faut fournir, notamment une lettre manuscrite de candidature. Je ne crois pas que le président Gbagbo ait écrit personnellement et délibérément pour manifester sa candidature. Donc je considère que ce sont les militants qui souhaitent que le président Gbagbo soit candidat. Mais jusqu’à ce moment précis, où je vous parle, je n’ai pas la confirmation que le président Gbagbo a fait formellement acte de candidature lui-même », a craché Affi N’Guessan au micro de Radio France internationale (Rfi), le vendredi 14 novembre 2014.

Pour l’un des farouches partisans de l’ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo, Amani N’Guessan Michel, si Gbagbo dit qu’il est effectivement candidat, il mettra fin au débat. « Si Gbagbo dit qu’il est effectivement candidat, il mettra fin au débat. Si aujourd’hui Laurent Gbagbo appelle Affi pour lui dire qu’il est candidat, Affi va se retirer. Pour le moment nous n’avons pas la preuve que Gbagbo est candidat. Si Gbagbo est candidat, on ne fera pas de polémique », a fait savoir M. Amani N’Guessan, vice-président du Fpi, alors qu’il s’entretenait, le samedi 22 novembre 2014, avec des militants de Yopougon-Maroc.

Dès lors, on doit être curieux de savoir ce que diront Affi N’Guessan et ses partisans quand le document signé de Gbagbo sera publié.

Par ailleurs, on apprend que l’ex-chef de l’État ivoirien a confié une mission à Assoa Adou qui est rentré d’exil, lundi 24 novembre 2014. « Le chef (Gbagbo, Ndlr) m’a dit qu’il a confié une mission à Assoa Adou, mais il ne m’a pas précisé lequel », nous a déclaré un cadre régulièrement en contact téléphonique avec le prisonnier de Scheveningen. Une autre source a révélé que Laurent Gbagbo a demandé à Assoa Adou de venir « recoller les morceaux au Fpi ». En d’autres termes, il lui a dit de réconcilier les deux camps qui se battent au sein du parti depuis un moment. « Il se peut qu’Assoa Adou soit même le Directeur de la campagne de Laurent Gbagbo pour la présidence du Fpi », a ajouté notre interlocuteur. Le proche collaborateur de l’ancien leader du Fpi, lui, n’a ni confirmé ni infirmé cette dernière information. « Ce qui est sûr, il était proche d’Affi, à un moment. Peut-être qu’il a changé de position avec la mission que le chef lui a confiée », a-t-il dit.

En attendant la fin de cette mission de bons offices d’Assoa Adou et la publication du courrier de confirmation de la candidature de Laurent Gbagbo, les militants et cadres du Fpi continuent d’étaler leur division. Sur la place publique.

SYLLA Arouna

soir Info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment