12132017Headline:

Urgent: Philippe Serey-Eiffel, Homme fort d’Alassane, limogé du cabinet de Amadou Gon Coulibaly

Le très influent directeur de cabinet d’Amadou Gon Coulibaly, qui avait rang de ministre, a été remercié ce 6 décembre. Il est remplacé par Emmanuel Ahoutou.

C’était jusqu’à ce mercredi un des hommes les plus puissants et les plus secrets de l’exécutif ivoirien. Philippe Serey-Eiffel a été limogé aujourd’hui de son poste de directeur de cabinet du Premier ministre. Il ne quitte pourtant pas totalement Amadou Gon Coulibaly, puisqu’il devient l’un de ses très nombreux conseillers spéciaux.

Pour lui succéder, c’est un membre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui a été choisi. Emmanuel Ahoutou, arrivé à la primature sous Daniel Kablan Duncan, y était jusqu’alors directeur de cabinet adjoint. L’économiste a également travaillé auprès de Charles Diby-Koffi, du temps où ce cadre du PDCI était ministre de l’économie.

Le limogeage de Philippe Serey-Eiffel est une surprise. Très craint, ce Franco-Ivoirien qui avait rang de ministre depuis 2011 était le seul blanc à siéger en Conseil des ministres. Cet homme discret est un des proches d’Amadou Gon Coulibaly.

De 2011 à 2017, lorsque ce dernier était secrétaire général de la présidence, Serey-Eiffel était ainsi secrétaire général délégué. Quand Gon Coulibaly est nommé à la primature, début 2017, il emmène Serey-Eiffel avec lui.

Omnipotent, il suivait tous les dossiers économiques et financiers. Mais ces derniers temps, on lui reprochait de prendre trop de liberté et d’initiatives personnelles.

Philippe Serey Eiffel, 64 ans, a fait ses débuts dans l’administration ivoirienne, sous Houphouët-Boigny. En 1973, il entre à la Direction et contrôle des Grands travaux (DCGTX), puis en prend la tête en 1990, à la faveur de l’arrivée d’Alassane Dramane Ouattara (ADO) à la Primature. Un poste d’où il sera limogé par Henri Konan Bédié en 1994.

En 2011, lorsqu’ADO accède à la présidence, Serey-Eiffel revient au cœur du pouvoir. Il est alors nommé conseiller du président de la République chargé de gérer les affaires économiques et les infrastructures. Proche du président, ce descendant du constructeur de la Tour Eiffel, propriétaire d’un vignoble en France, était aussi l’un des sommeliers de la présidence.

Jeune Afrique

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment