08192017Headline:

USA: Le State Department honore Balla Sidibé, un Ivoirien de la diaspora, après 31 ans de service

Après 31 ans de bons et loyaux services rendus au State Department, Balla Sidibé part avec le sentiment d’avoir servi – et bien servi- la diplomatie américaine. A l’occasion de son départ à la retraite, une cérémonie officielle a été organisée en son honneur le mercredi 9 août dans les locaux du Foreign Service Institut (FSI) situé à Arlington dans la banlieue de Washington, DC.

Entré à l’Institut du service étranger (FSI – le centre de formation du ministère américain des affaires étrangères) en 1986, Balla Sidibé a servi à divers titres. D’abord il a servi en qualité d’enseignant de langue et de cultures, spécialiste de l’espace francophone. Ensuite il a eu à travailler à la conception de manuels pédagogiques servant de support aux enseignements. Puis, en tant que conseiller pédagogique il a élaboré des stratégies pour rendre efficace la formations des diplomates et agents de développement américains, à faciliter la tâche des enseignants commis à ces sessions de formation. En plus de trois décennies, ce sont donc des générations de diplomates qu’il a contribué à former, au nombre desquels de nombreux ambassadeurs.

C’est en reconnaissance de cette valeureuse contribution que ses collègues de l’Institut du Service étranger, la direction de l’Institut et surtout le Département d’Etat américains ont tenu à l’honorer. A cette occasion le secrétaire d’Etat Rex Tillerson lui a personnellement décerné un certificat en reconnaissance de ses 31ans de services, remis par les mains de la directrice de l’Institut, l’ambassadeur Wanda Nesbitt. En plus du certificat du secrétaire d’Etat, le récipiendaire s’est vu attribuer plusieurs autres distinctions qui couronnent ses 31 ans de service et l’impact considérable qu’il a eu aussi bien sur les apprenants qu’il a formés mais aussi ses collaborateurs qu’il a impressionnés par son enthousiasme, son ardeur au travail et sa grande humilité. Aussi, plusieurs collègues ont-ils tenu, séance tenante, à exprimer le profond respect qu’ils ont pour ses qualités humaines et professionnelles ainsi que l’impact positif qu’il a eu sur leurs carrières.

Avant d’intégrer le service étranger, Balla Sidibé a été formé aux Etats Unis où il a obtenu un Masters en relations internationales et une certification de traducteur de l’Université Georgetown à Washington, DC. Ce qui lui a ouvert la voie de la diplomatie américaine.

Balla Sidibé part ainsi du Département d’Etat américain après une carrière de 31 années bien remplie. Cependant sa retraite ne sera pas de tout repos. Aussitôt libéré de ses fonctions au gouvernement fédéral américain, il a décidé de mettre sa longue expérience au service de son pays d’origine, la Côte d’Ivoire.

Alex Sherman

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment