07212017Headline:

Vice-présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne: pourquoi Le RHDP se dresse contre Yasmina Ouégnin et Gnamien Konan

Yasmina Ouégnin, députée de Cocody et Gnamien Konan élu de Bottro auront des difficultés à intégrer le  Bureau de l’Assemblée nationale et ce, nonobstant la volonté de son groupe parlementaire de l’y inscrire.

Le Bureau de l’Assemblée nationale ivoirienne a bien du mal à se former. En cause, deux candidatures pour la composition de l’équipe autour de Guillaume Soro posent problème. Dans sa dernière livraison, l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique (JA) indique que Yasmina Ouegnin et l’ex-ministre Gnamien Konan, portés par leurs groupes parlementaires respectifs sont indésirables.

«  La formation du  bureau du Parlement est retardée en raison des réticences des deux partis de la majorité, le PDCI et  le RDR, qui ne souhaitent pas y voir figurer Yasmina Ouegnin, députée frondeuse et indépendante, donle nom a été proposé par le groupe parlementaire Vox Populi, ni lex- ministre Gnamien Konan, soutenu
par l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte dIvoire (UDPCI) », fait savoir JA. 

Cependant, l’hebdomadaire croit savoir que des négociations ont été entamées par le chef du parlement pour trouver une solution à cette situation. « A défaut, Vox Populi et l’UDPCI devront coopter d‘autres candidats », ajoute JA. Notons que l’entrée au Bureau de l’Assemblée nationale confiert de facto à un député le statut de vice-président de l’Assemblée nationale.

linfodrome 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment