05242017Headline:

VIDEO-CNC-Pourquoi Mamadou Koulibaly absent, critique les interventions du meeting de Koumassi

Koulibaly MamadouMain

Mamadou Koulibaly: ‘‘Ils sont en train de féconder le ventre misérable de l’ivoirité…’’

Absent lors du meeting de Koumassi, le président de Lider, Mamadou Koulibaly a dénoncé les propos de certains intervenants, membres de la Coalition Nationale pour le Changement.

Ce dimanche 28 juin 2015, l’ex-président de l’Assemblée Nationale a publié sur son compte officiel Twitter ceci :

“Ils sont en train de féconder le ventre misérable de l’ivoirité, qui ne peut qu’enfanter, comme par le passé, la violence, la mort, le chaos.” 

En effet, le président de LIDER dénonce certaines interventions au meeting de Koumassi, dont M. Kabran Brou. Celui-ci, à l’instar de Laurent Akoun et de plusieurs intervenants, a tenu des propos “ivoiritaires”, selon M. Koulibaly.

C’est Laurent Akoun qui a donné le ton : « Alassane Ouattara n’est pas concerné par notre élection. Le FPI dit que tant que cette CEI est là et que c’est elle qui organise les élections, alors on ne se recense pas (…) Nous sommes prêts à participer aux élections mais par à n’importe quel prix. Il faut libérer ici et maintenant, tous les prisonniers politiques en commençant par le Woody de Mama. Il faut faire en sorte que tous les exilés reviennent sur leurs terres natales (…) Il faut le respect de notre Constitution, en son Article 35 », a lâché sous un tonnerre d’applaudissements, le représentant du FPI, tendance Aboudramane Sangaré.

Quant à l’irréductible du PDCI, il a affirmé ceci du Président Ivoirien Alassane Ouattara: “Quelqu’un qui n’est pas foncièrement d’ici (Côte d’Ivoire, ndlr) que nous (PDCI-RDA, ndlr) avons aidé à accéder au pouvoir a mis en place la dictature. (…) Ouattara est pris en otage par ses fusils. On ne sait même pas d’où ils viennent. Il y en a qui viennent du Liberia, de la Guinée, du Mali, il y a qui viennent surtout, surtout du Burkina. Tous ces fusils ont convergé sur Ouagadougou pour attaquer la Côte d’Ivoire”, a lâché Kabran Brou.
On se rappelle qu’au premier meeting de la CNC à Yopougon, Mamadou Koulibaly avait été pratiquement hué après avoir appelé les militants à changer de ton en adoptant un langage de paix et de réconciliation.

Treize cadres de la vie politique ivoirienne, dont l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny et Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale, ont signé, hier, à l’Hôtel Belle côte de Cocody-Les Rosiers, la charte de la Coalition nationale pour le changement (CNC). Une coalition regroupant les dissidents du Pdci, du Fpi et les militants du Lider ainsi que certains partis d’opposition.

Signature

A celui-ci s’ajoute des discours de certains intervenants (vidéos ci-dessous)

K.O.
.fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment