10182017Headline:

Vidéo conférence /PROCÈS: Gbagbo: 03 Mai 2017,le temoin malien Kandjourou affirme qu’on criait «à chacun son djoula» à Yopougon

omme annoncé, le témoin malien s’exprimant enDjoula via vidéo conférence depuis Abidjan a débuté mercredi matin son témoignage à charge contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé dans la procédure en cours à la Cour pénale internationale (CPI).

Kandjirou Samoura a affirmé avoir entendu le 25 février 2011 « à chacun son djoula » lors des affrontements survenus dans le quartierDoukouré de la commune deYopougon entre supporters de Ouattara et Gbagbo armés de machettes, quartier dans lequel il mentionnera avoir vu des affiches de campagne de Ouattara avec Bédié.

Présenté comme simple et peu éduqué par la défense, face au bureau du procureur celui qui a indiqué avoir vu devant lui bruler la mosquée dudit quartier, a expliqué comment il pris connaissance de la mort de son ami Mamadou Niakaté.

Selon ses propos, l’information lui eut été révélée par une commerçante baoulé, témoin du meurtre de son ami, mort brulé au grand Carrefour de Sagidiba.

«A Ababa, quand je suis sorti j’ai vu le corps, je n’ai pas pu le regarder plus d’une fois et je suis parti » expliquera avant la pause déjeuner, le témoin précisant que la femme de son ami, fils du cousin de sa mère, était enceinte de 7 mois à la mort de ce dernier.

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment