07202017Headline:

VIDEO/PROCÈS: 03 Avril 2017 : Guai BI Poin finit son témoignage très fâché et fait des remontrances à la Cour

Une seconde fois au cours de son témoignage dans le procès de Gbagbo et Blé Goudé devant la CPI, le général de division Guiai Bi Poin Georges a fait savoir au procureur Melissa Park qu’il n’apprécie pas sa façon de procéder par rapport à ce qu’a pu faire des éléments du Cecos, lors de la crise post-électorale. Il le lui a fait savoir, et partant à toute la la Cour, ce lundi 3 avril 2017.

« Ce que je veux dire, c’est à l’adresse de madame le procureur et surtout à l’adresse de l’honorable cour. Ça fait pratiquement une semaine qu’on est là et que je rappelle la procédure qui a guidé nos actions le 15 décembre. L’ensemble des forces met à la disposition du commandant des opérations qui était le DG de la Police. A charge pour le DG de la Police de les encadrer, de les déployer, de suivre tous leurs mouvements sur le terrain, de faire ce qu’on appelle la conduite opérationnelle. Pourquoi à chaque fois qu’il y a un incident qui implique le Cecos ou des unités du Cecos mis à la disposition du Directeur général de la Police pour emploi, on se croit obliger de m’interroger sur ces faits-là, alors que je n’ai rien gérer ce jour-là, conformément à nos pratiques. C’est ce que j’aimerais ajouter monsieur le président », a dit le général Guiai Bi Poin avec de grands gestes, les poings fermés laissant transparaitre son mécontentement.

La question du procureur Melissa Park qui a fâché Guiai Bi Poin demandait si le général avait appris que des éléments du Cecos ont ouvert le feu sur des manifestants armés, le 16 décembre 2010, à mairie d’Adjamé.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment