10232017Headline:

VIDEOS/PROCÈS du 25 Avril 2017 Le temoin« Les rebelles c’était nous même, les frères qui étaient aux côtés du président Gbagbo»

Côte d’Ivoire: Le chef Agni de Yao Sehi « Les rebelles c’était nous même, les frères qui étaient aux côtés du président Gbagbo»

A son deuxième jour de témoignage à charge contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé, le chef Agni de Yao Sehi àYopougon  a exprimé une réponse qui a surpris jusqu’au juge président.
En effet, avant que la pause ne soit ordonnée, le témoin fera une affirmation de taille qui sera sans nul doute utilisée par la suite pour jauger de sa crédibilité.

Interrogé par qui étaient les « rebelles » il répondra « Les rebelles c’était nous même, les frères qui étaient aux côtés du président Gbagbo» ; « son armée ?», « oui ».

Avant cela, ayant été capable d’identifier les ethnies présentes dans un rassemblement (Parlement du service technique de la Mairie de Yopougon, ndlr) et un membre de la garde présidentielle à sa tenue et son béret rouge comme parmi les formateurs du groupe de Maguy le Tocard à Yopougon, Maitre Zokou a mis le témoin 108 de l’accusation face à une photo d’IB dans une tenue similaire pour mesurer la teneur de ses affirmations de la veille.
Lui sera alors demandé par le juge président à quel corps de l’armée le formateur en béret rouge faisait il partit? Il changera alors de version par rapport à la veille en répondant « Les commandos »

Pour sa défense, avant de passer la main à Maitre Ochey de la défense de Laurent Gbagbo, l’avocat de  Charles Blé Goudé diffusera successivement deux extraits vidéos dans lesquels son client, reconnu par le témoin à son interrogation à l’issue des deux diffusions, vociférait, en s’adressant au peuple et à des jeunes venu le trouver en sa résidence, qu’il ne voulait de guerre et de guerre civile en Côte d’Ivoire et qu’il prônait une solution politique entre Gbagbo, Bédié et Ouattara tout en appelant ceux qui souhaitaient intégrer l’armée pour servir légalement le pays, de le faire si bon leur semblait.

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment