01282023Headline:

Visite à Mama “Gbagbo aurait dû réserver sa première rencontre en pays Wê”

Plusieurs chefs traditionnels des régions du Cavally et du Guémon, disent ne pas être partie prenantes dans la visite des Wê à Laurent Gbagbo, prévue ce samedi 28 août 2021 à Mama, dans son village natal, dans la région du Gôh (Gagnoa).

”Nous sommes des garants des us et coutumes. Aujourd’hui nous sommes organisés. Nous n’avons pas été respectés. Je voudrais préciser qu’aucun militant du RHDP ne nous a menacés. Nous sommes des sages et nous examinons nous-mêmes les situations. Le RHDP ne nous a jamais menacés de rester sur place », a martelé le chef Coulayes Victor Emmanuel.

Celui-ci est le représentant du directoire des chefs traditionnels du Cavally. Il s’est exprimé face à des journalistes, ce vendredi, alors qu’une forte rumeur disait que certains chefs traditionnels Wê avaient reçu des menaces, en vue de ne pas effectuer le déplacement à Mama.

« Nous invitons les journalistes qui parlent de menaces à venir sur le terrain. Nous avons pris la décision à l’unanimité de ne pas effectuer le déplacement parce que les organisateurs de cette rencontre nous ont manqué de respect”, a dit le représentant de la Chambre des rois et chefs traditionnels de la région du Cavally.

Une position partagée par Guehi Vlehi Vincent, chef central du Guémon. Les opposants à la visite à Mama estiment que Laurent Gbagbo aurait dû réserver sa première visite en pays Wê, dans les régions durement éprouvées par la crise postélectorale. Notons que tous les chefs ne partagent pas cette position. Certaines têtes couronnées ont déclaré ouvertement qu’elles effectueraient le déplacement de Mama.

Elvire Ahonon

Comments

comments

What Next?

Recent Articles