03302017Headline:

Visite de John Dramani à Abidjan: Ouattara lui explique la nouvelle constitution et le cas des refugiés

Visite de John Dramani

Le Président du Ghana, John Dramani Mahama est arrivé ce mercredi à Abidjan pour une visite officielle de 48H. Le Président Ghanéen, qui pour cette visite est accompagnée de son épouse, a été accueilli par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara et la Première Dame Dominique Ouattara.

Il est prévu à l’agenda du président Ghanéen , une rencontre tête à tête avec le président Ouattara. Avant des signatures de conventions entre les deux Etats. John Dramani Mahama se rendra au district d’Abidjan où lui sera remis les clés de la ville.

Le président John Dramani effectuera une visite au Port autonome d’Abidjan jeudi. Avant une rencontre avec la communauté ghanéenne vivant en Côte d’Ivoire. La visite du Président Ghanéen s’achevera en fin d’après midi jeudi.

Selon certaines indiscrétions, la question relative au litige sur la frontière maritime entre les deux pays, tranché il ya quelque deux ans sera abordée par les deux chefs d’Etat.
Le chef de l’Etat Alassane Ouattara  recevant en visite officielle son homologue John Dramani Mahama, s’est prononcé sur le referendum constitutionnel et le cas des réfugiés  ivoiriens basés au Ghana depuis 2011.

En ce qui concerne le referendum annoncé avant fin 2016, pour lequel il a mis en place mardi un comité d’expert dirigé par Ouraga Obou, le numéro un ivoirien a souligné, qu’il avait pour but de doter le pays d’une constitution  nouvelle, tout en indiquant à son hôte que son pays avait retrouvé la stabilité et en voudrait pour preuve , la levée des sanctions de l’ONU en avril dernier lors d’un conseil de sécurité.

« La Côte d’Ivoire a renoué avec la paix et la sécurité. La levée de l’embargo par le Conseil de sécurité atteste de la stabilité retrouvée », a déclaré Ouattara, avant de poursuivre. « Nous avons démarré les préparatifs en vue du référendum sur notreconstitution  et les élections législatives. Notre objectif est de doter la Côte d’Ivoire d’une constitution  moderne. »

Evoquant le cas des refugiés au Ghana, Ouattara  a rappelé une fois de plus qu’il n’y avait pas de raison que ces derniers ne regagnent pas leur pays. Il a aussi promis de tout mettre en œuvre pour leur retour au bercail, après 5 ans d’exil.

« Concernant les réfugiés, le gouvernement Ivoirien continuera de travailler pour que ceux au Ghana puissent rentrer. Concernant les réfugiés  présents au Ghana, il n’y a plus rien qui les empêche de rentrer en Côte d’Ivoire », a fait observer le président de la République.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment