10192017Headline:

Visites d’État du président Ouattara: Mamadou Koulibaly crache ses vérités-Ce qu’il dénonce

visitte de ouattara

Face aux populations de Brofodoumé, samedi 1er août, le président de Liberté et démocratie pour la République (Lider), Mamadou Koulibaly, ne s’est point départi de son franc-parler, assimilant les visites d’État du président de la République à une « campagne » avant la lettre.

« Nous irons aux élections dans deux mois, si tout se passe bien et c’est dans ce cadre que je viens ici ; la campagne n’est pas ouverte mais le président Alassane Ouattara prend les voitures de l’Etat, les ministres, les directeurs centraux de l’administration pour battre campagne depuis 3 mois », a déclaré Mamadou Koulibaly. « Normalement, il ne devrait plus décider au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire pour le long terme, lui qui est garant de la Constitution », a poursuivi l’universitaire. Il a abordé, dans ses grandes lignes, le projet de gouvernement de Lider.

M. Koulibaly a évoqué la question foncière : « Tout le monde sait qu’il y a un problème de foncier en Côte d’Ivoire ; depuis 1960, l’Etat dit que la terre de Brofodoumé, c’est pour lui ; les populations n’ont pas de propriété sur les terres. A Lider, nous disons que ce problème doit être réglé. Si on ne donne pas les titres fonciers, il y aura toujours la guerre ». L ‘ancien président du Parlement a ajouté que le titre foncier donnera droit à la propriété du sol, du sous-sol et tout son contenu.

S’agissant de l’emploi, le libéral Mamadou Koulibaly a préconisé deux éléments sur lesquels Lider entendait travailler afin de booster l’entreprise privée : l’harmonisation de la fiscalité et l’arrêt de tous les monopôles. Sur la santé, la politique de Lider consistera à prioriser l’équipement des établissements sanitaires, mais également à interdire aux responsables politiques de se soigner à l’étranger ; ce faisant, ils veilleront à maintenir un équipement médical de qualité. Lors des échanges avec le public, Mamadou Koulibaly a répondu à une question sur la Coalition nationale pour le changement (Cnc), à laquelle appartient Lider. M. Koulibaly a indiqué que la Cnc avait un agenda en trois points : d’abord, travailler à obtenir les conditions d’élections transparentes ; ensuite, aller vers un programme commun ; enfin, négocier une candidature unique. Notons que Mamadou Koulibaly a installé la coordination locale de Lider, dirigée par Adou Charles Clovis.

 

Kisselminan COULIBALY avec Sercom Lider

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment