01202017Headline:

Voici comment Gbagbo prepare son prochain procès à la Haye /Des révélations…

Gbagbo comdanation CPI

Comment Laurent Gbagbo prépare-t-il son procès à La Haye dont le début est prévu pour le 28 janvier 2016 ?

Jeune Afrique (J.A), dans sa livraison du 27 décembre 2015 au 9 janvier 2016, y apporte une réponse. L’hebdomadaire panafricain révèle qu’en attendant ce grand rendez-vous, l’ex-président ivoirien -jugé pour crime contre l’humanité- se passionne pour une biographie du maréchal Joukov, conseiller militaire de Staline et fin stratège. « Incarcéré au centre de détention de la Cpi à La Haye depuis novembre 2011, Laurent Gbagbo y puise peut-être des idées pour sa défense », écrit J.A.

Des recherches sur wikipedia permettent de mieux connaître Gueorgui Konstantinovitch Joukov. Militaire et homme politique russe, puis soviétique, il est né le 1er décembre 1896, et est mort le 18 juin 1974. Joukov, promu par le régime stalinien, a joué un rôle déterminant durant la seconde guerre mondiale au sein de l’Armée rouge, depuis la déroute de l’été 1941 jusqu’à la bataille de Berlin en avril 1945. Il a dirigé plusieurs opérations militaires majeures et a joué notamment un rôle décisif lors de la bataille de Moscou à la fin 1941. Il est l’officier général le plus décoré de l’histoire de l’Union soviétique et de la Russie. On apprend aussi que Joukov est né dans une famille de paysans pauvres à Strelkovka, dans l’Oblast de Kalouga, au sud-ouest de Moscou. La plupart des habitants du village étaient misérables, sauf quelques rares « koulaks », paysans riches. Son père était un orphelin (né en 1841) recueilli par une vieille dame, Anouchka Joukova, qui habitait une vieille masure d’une seule pièce.

Ce sont toutes ces informations que le fondateur du Front populaire ivoirien (Fpi) a dû lire sur Gueorgui Konstantinovitch Joukov, avant son procès. Mais quid de son état de santé ? J.A rappelle que son avocat, maître Emmanuel Altit, avait demandé sa libération provisoire en raison de son état de santé. Mais que Gbagbo a finalement été jugé apte « physiquement et mentalement » par les juges de la Cpi. « Le président se prépare à la confrontation judiciaire avec bonne humeur et sérénité, précise Bernard Houdin, son ancien conseiller franco-ivoirien à J.A. Il a un mental d’acier. Il fait du sport, il fait même des blagues avec ses geôliers».

Laurent Gbagbo, 70 ans, est poursuivi, avec Charles Blé Goudé, pour leur rôle présumé dans les violences postélectorales de 2010-2011 qui firent, officiellement, plus de 3 000 morts.

 

SYLLA Arouna

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment