07222017Headline:

Voici pourquoi Abidjan est quadrillée par plusieurs policiers depuis le jeudi soir

bagarre de policier

Le Directeur général de la police nationale ivoirienne, le Contrôleur Général Brédou M’Bia annoncé le déploiement « dès ce jeudi soir » d’un grand effectif d’agents de sécurité sur la ville d’Abidjan pour combattre l’insécurité.

« Nous sortons d’une réunion sur la sécurité du Grand Abidjan avec les six districts de police d’Abidjan (…) Nous avons constaté que la criminalité n’a pas eu de hausse. Pour nous, la criminalité est au même niveau », a déclaré le Directeur général de la police nationale, à la presse à l’issue de cette réunion.
Cependant, note le Contrôleur Général Brédou M’Bia, « il y’a eu beaucoup de rumeurs et des agressions sur la voie publique ». « Nous avons eu cette réunion pour prendre toutes les mesures et les dispositions. Il ne faut pas que nos concitoyens vivent dans la psychose, la peur et l’insécurité”, a-t-il rassuré.
Brédou M’Bia a par ailleurs mis en garde les individus qui créent la psychose en véhiculant de fausses rumeurs sur les réseaux sociaux et les sms (short message service).
Le Directeur de cabinet adjoint du ministère d’Etat, ministère de l’intérieur et la sécurité, le Général Lanciné Cissé, chargé de la sécurité, abondant dans le même sens, a indiqué que certaines personnes veulent faire croire qu’il y’a une « recrudescence de la criminalité ».
Mais, rassure-t-il, « nous sommes très concentrés, la police veille à la sécurité des ivoiriens. C’est le sens de notre rencontre. Nous allons accroître notre présence dans tous les six districts d’Abidjan ».
Le phénomène des enfants agresseurs, communément appelés « microbes » perturbe depuis quelques jours la quiétude des populations abidjanaises.
S’agissant de la sécurité du processus électoral, le Général Cissé, a annoncé qu’il existe « un plan stratégique pour l’organisation des élections ».
  MC/sy/ls

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment