10232017Headline:

Yamoussoukro: Fin des discussions entre le Gouverneur Thiam et les Mutins /ce qui a été décidé..

Yamoussoukro: Fin des discussions entre le Gouverneur Thiam et les Mutins qui “acceptent de faire taire les armes”

Les discussions entamées en début d’après midi à Zambakro (15km ouest de Yamoussoukro) entre le Gouverneur du District autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam et les mutins viennent de s’achever.

Seul le Gouverneur a pu faire une déclaration, les mutins refusant de parler à la presse. Il ressort de la déclaration d’Augustin Thiam, que les mutins qui réclament la prise en compte de tous les corps d’armées dans le paiement des primes décidé par le Gouvernement en faveur des mutins suite aux violentes manifestations de Bouaké en début d’année, ont accepté de « faire taire les armes ».

« Nous venons de finir notre médiation de cessez-le-feu avec les militaires mutins sous un ton de bon sens », a dit le gouverneur de Yamoussoukro. Selon Augustin Thiam, les discussions se sont déroulées dans « un esprit de calme et de bon sens ».

« Nous allons transmettre ce qu’ils ont demandé aussitôt à la hiérarchie qui nous a commis. Ils nous ont parlé. La malheureuse situation est dû a une incompréhension. Et d’ici là nous allons prendre les dispositions pour assister efficacement les blessés », a conclu le Gouverneur Augustin Thiam.

Pour rappel, c’est en milieu de journée que des hommes en tenue et pour la plupart cagoulés se sont mis à tirer à l’arme de guerre dans la capitale Politique Yamoussoukro. Avant qu’ils ne soient imitées par leurs frères d’armes dans plusieurs autres villes du pays. Depuis le milieu de l’après midi la situation est revenue au calme dans la totalité des villes concernées.

Elisée B.

Autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment