05292017Headline:

Yopougon CNC :Voici les propos de Koulibaly qui font polémique

Affaire

Affaire “la CNC ne peut pas inquiéter Ouattara”: Retour sur les propos de Koulibaly qui font polémique

Les leaders de la Coalition Nationale pour le Changement ont exprimé leur engagement lors de leur premier meeting tenu à la place Ficgayo de Yopougon, sur le thème : “Démocrates ivoiriens, le pays nous appelle”.

Parmi ces leaders qui se sont prononcés ce samedi, c’est le Président du parti politique LIDER qui fait sensation dans la presse nationale. Il fait l’objet des différentes Une des quotidiens, lundi 22 juin 2015. En effet, selon la presse, Mamadou Koulibaly aurait reconnu que la CNC ne peut pas inquiéter Ouattara.

A ce titre, le Patriote affirme : « Koulibaly avoue : « La CNC n’est pas assez forte pour battre Ouattara ». Même son de cloche chez Le Nouveau Réveil qui plaque également à sa Une : « La CNC ne peut inquiéter Ouattara ».

Fratmat, le quotidien gouvernemental, va dans ce sens en titrant également à sa Une: “Faible mobilisation pour la CNC à Yopougon: Ce rassemblement ne peut pas faire peur au Président Ouattara”, reprenant les propos de Mamadou Koulibaly.

Mais en fait, qu’est-ce qui s’est passé pour qu’un membre de la CNC avoue publiquement son incapacité à faire peur à l’actuel Président ?

Afin d’éclairer vos lanternes à ce sujet, nous avons bien voulu vous proposer un extrait de ce discours qui fait tant polémique.

« La deuxième chose à vaincre, c’est la peur et l’objectif de la Cnc c’est de dire arrêtez d’avoir peur. (…) Nous montons par étapes successives. Nous n’avons pas de moyens pour monter une rébellion, nous n’avons pas d’armes. Notre seul moyen, c’est la loi, c’est le droit. Il faut que nous arrivions à montrer à Ouattara qu’en Côte d’Ivoire on peut faire la démocratie sans un seul fusil. Le rassemblement qui est ici n’est pas encore assez fort pour faire peur à Ouattara. Il y a Sangaré, il y a Banny, il y a le Pdci mais nous sommes encore loin du compte, très loin même. Il nous faut aller attaquer Ouattara sur ses propres bases. Il a toujours pensé que des gens lui sont dédiés comme des moutons. Il nous faut encore beaucoup d’Ivoiriens, tous les indécis et les déçus pro-Ouattara. C’est bien, mais c’est insuffisant pour impressionner Ouattara. Pour aller place de la République, il faut que nous soyons 500.000 à un million de personnes. Mais nous n’avons pas dix ans pour le faire, mais trois mois si nous voulons bloquer l’entreprise de tricherie à grande échelle qu’il a mise en place.», a-t-il expliqué avant d’affirmer qu’il faut changer de discours en allant séduire l’électorat du candidat Alassane Ouattara.

«Soyez des séducteurs. En êtes-vous capables?», a-t-il interpelé la foule, qui lui a répondu par l’affirmative. «Alors si vous pouvez, il faut aller les chercher. Si nous n’en sommes pas capables, alors les populations nordistes sur lesquelles Ouattara compte et qui sont convaincues que son bilan est catastrophique, se diront: ”Nous ne voulons plus de lui mais si nous le quittons, quelle est l’alternative? Ces gens qui nous menacent? Qui nous font peur? Non, nous préférons Ouattara malgré tout !“ Il faut les rassurer. Mettons-nous ensemble pour qu’il n’y ait plus aucune goutte de sang et plus jamais de crise poste électorale dans notre pays», a-t-il conclu.

Les prochains meetings de la Cnc sont prévus le 27 juin à Koumassi et le 8 juillet à la place de la République au Plateau.

A.N

SourceIm

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment