05242017Headline:

Yopougon FPI : Affi rate la Fête de la liberté- le pari de la mobilisation

fpi affi

Le Front populaire ivoirien (Fpi, tendance Affi) a organisé, le samedi 23 mai 2015, à la place Ficgayo de Yopougon, sa traditionnelle Fête de la Liberté.

Prévues pour débuter à 9 h, les festivités n’avaient pas encore débuté quand notre équipe de reportage quittait Yopougon aux alentours de 17 h. La faute, certainement pas à la pluie qui s’est abattue ce samedi sur la plus grande commune de Côte d’Ivoire mais, sans doute, à un défaut de mobilisation.

De fait, en dépit des appels à la mobilisation, adressés aux personnes présentes lors de la cérémonie de clôture du 4ème Congrès extraordinaire du Fpi, la veille de cette célébration, seulement quelque centaines de militants étaient présents sur le mythique terrain Ficgayo. L’assistance clairsemée, sur laquelle veillait les éléments des forces de l’ordre, était constituée en grande partie de jeunes et d’enfants. Des badauds, certainement attirés par la musique libérée par l’important matériel de sonorisation, se tenaient debout aux alentours du terrain.

Après deux jours de Congrès au cours desquels les proches de l’ancien Premier ministre ivoirien s’étaient montrés satisfaits de la grande mobilisation, cette édition 2015 de la Fête de Liberté apparaît comme un couac pour le camp Affi engagé depuis le début de la crise, dans une guerre de légitimité avec ses adversaires internes.

Arrivé en début de soirée, selon les informations, le président du Fpi, Pascal Affi N’guessan s’est quand même adressé aux militants présents. Il a, notamment, réaffirmé sa volonté de battre Alassane Ouattara à la prochaine élection présidentielle. « Les camarades m’ont solennellement demandé, vendredi, de conduire la bataille qui va terrasser Ouattara en 2015 et libérer Laurent Gbagbo de ses mains. Que tous ceux qui aiment Gbagbo se rassemblent avec le Fpi pour bouter Ouattara du pouvoir ».

Abraham KOUASSI

SOIR INFO

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment