05242017Headline:

YOPOUGON/ Manifestations contre “l’éligibilité dérivée”de Ouattara 3 MORTS et des blessés

marche3 frci

1 mort

La marche a éclaté dans plusieurs villes du pays ; les manifestants sont dispersés et la police a recours à la force dans certaines zones.

A Sikensi, partis du carrefour SODECI au quartier A de la ville, les manifestants qui progressaient sur l’artère principale de la ville.

Il y a eu un blessé qui a été conduit à l’hôpital de la localité, fait-on savoir. En guise d’explication, le commissaire Hié Yéféni a expliqué “Nous avons fait usage d’armes conventionnelles, grenades lacrymogènes et matraques, pour disperser les acteurs de cette manifestation interdite”.

 

Une manifestation des jeunes de l’opposition ivoirienne a été dispersée, jeudi matin, à Marcory dans le Sud de la capitale économique du pays,

A Yopougon dans l’Ouest d’Abidjan,

DES HOMMES DE OUATTARA PASSENT À L’OFFENSIVE. DÉJÀ ENVIRON 3 MORTS ET UN BUS BRULÉ À YOPOUGON SIPOREX

A Guiglo, la situation n’est pas moins agitée. Les jeunes de l’opposition de la Coalition nationale de la jeunesse pour le changement (CNJC) réclament des élections présidentielles transparentes en Côte d’Ivoire.

Malgré les dispositifs militaires et policiers les jeunes ivoiriens sont dans les rues

VOICI UN MORT

1 mort

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment