12082021Headline:

Accord de paix: tête-à-tête entre les autorités maliennes et les chefs des groupes armés en Algérie

Une délégation malienne présidée par le ministre de la Réconciliation nationale, le colonel Ismaël Wagué, a rencontré du vendredi au samedi 23 octobre, à Alger, en Algérie, les principaux chefs des groupes armés signataires de l’accord de paix et de la réconciliation issu du processus d’Alger.

Après plusieurs mois de retard, l’accord de paix signé entre les autorités maliennes et les principaux chefs des groupes armés va finalement être mis en œuvre eu égard aux défis auxquels est confronté le Mali aujourd’hui plus que jamais. Ce, grâce à la médiation algérienne qui a favorisé une rencontre entre les autorités de Bamako et les principaux chefs des groupes armés concernés à Alger du vendredi au samedi 23 octobre 2021.

La rencontre « était extrêmement importante dans la mesure où elle intervient à un moment où les tensions étaient palpables entre les différentes parties signataires de l’accord » de paix, a déclaré le ministre de la Réconciliation nationale, le colonel Ismaël Wagué qui a présidé la délégation malienne qui s’est rendue en Algérie.

Les différentes parties prenantes aux discussions d’Alger, se sont convenues à mettre en œuvre l’Accord de paix et de réconciliation signé en 2015 à Bamako, eu égard aux défis auxquels est confronté le Mali. Le chef de file de la délégation malienne a rassuré que Bamako est prêt à apporter positivement sa contribution: « Les parties maliennes sont disposées à accomplir un rôle positif pour aplanir les obstacles, de manière à faire de l’utopie de la paix et la stabilité une réalité pour les populations de la région », précise le colonel Wagué.

Melv Le sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles