01192019Headline:

Afrique de sud: l’ex ministre des finances, Manuel Chang ne sera plus provisoirement libre.

Manuel Chang

L’ancien ministre mozambicain des Finances Manuel Chang a comparu mardi devant un tribunal sud-africain pour une vaste affaire de corruption , qui a plongé son pays dans une très grave crise financière. 

Arrêté le 29 décembre 2018 à l’aéroport Oliver Tambo de Johannesbourg sur ordre de la justice américaine , l’ex ministre Chang a comparu brièvement devant un tribunal de Kempton Park, près de Johannesburg pour l’affaire dite de la dette « cachée ».

Alors ministre des Finances entre 2005 et 2015, sous la présidence d’Armando Guebuza , M. Chang est accusé d’avoir garanti secrètement au nom de son pays des prêts d’un montant de deux milliards de dollars (environ 1,75 milliard d’euros) . Il avait ainsi touché 7 millions de dollars en pots-de-vin.

L’argent qui devait servir à la construction de navires de pêche français , n’a jamais vu le jour.

Quatre autres personnes ont également été inculpées, dont trois anciens banquiers du Crédit Suisse.

Mardi , l’avocat de M. Chang a plaidé pour sa libération mais la demande a été refusée par la justice sud africaine.

“Cette cour est d’accord avec le parquet pour considérer que le mandat d’arrêt américain (de M. Chang) est valide”, a déclaré la juge Sagra Subroyen à l’issue d’une audience.

L’ex ministre risque une extradition vers les Etats-Unis.

KOACI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment