09212019Headline:

Afrique du sud/Drame: le corps carbonisé d’un soldat retrouvé dans le coffre d’une voiture, l’armée réagit

Le corps carbonisé d’un soldat a été retrouvé dans le coffre d’une voiture appartenant à l’État à Cape Town, en Afrique du sud le week-end dernier. L’armée sud-africaine (SANDF) a reconnu qu’il s’agissait bien d’un soldat mais qu’il ne faisait pas partie de l’opération Lockdown, charger de mettre fin à la criminalité dans la région.
« La SANDF souhaiterait déclarer de manière catégorique que la mort de son membre n’est liée à rien de ce qui se passe dans le Cap occidental en ce qui concerne notre déploiement et la lutte contre la violence des gangs dans la province », a déclaré le porte-parole de SANDF, le brigadier général Mafi Mgobozi. Il a ajouté que les circonstances dans lesquelles le soldat avait été tué faisaient l’objet d’une enquête.

Le corps a été découvert dans le coffre d’une Hyundai incendiée à Silversands Road, Mfuleni, dimanche dernier. Albert Fritz, membre de la Commission de sécurité du Cap-Occidental, a déclaré vendredi que le soldat âgé de 41 ans travaillait sur une base militaire à Western Cape et était porté disparu depuis le 16 août. « Les raisons de cet acte choquant ne sont pas encore connues et la SANDF collabore avec Mfuleni SAPS qui enquête sur les circonstances qui ont conduit à cet incident », a déclaré Mgobozi vendredi.

Deux hommes ont été arrêtés en lien avec le meurtre au cours d’une opération de ratissage lundi et mardi, après l’incendie et les services de secours ont éteint le véhicule en feu. Theodore Loggenberg, 43 ans, a comparu jeudi devant le tribunal de Blue Downs, et le deuxième homme, âgé de 24 ans, est toujours en garde à vue. Loggenberg doit comparaître devant le tribunal lundi. Le porte-parole de l’Autorité nationale des poursuites, Eric Ntabazalila, a déclaré que de nouvelles arrestations étaient prévues.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment