01262022Headline:

Afrique du Sud: les combats de Desmond Tutu au sein de l’Église

L’Afrique du Sud a entamé une semaine de deuil pour l’archevêque Desmond Tutu, décédé dimanche 26 décembre à l’âge de 90 ans. Ses obsèques sont prévues samedi dans la cathédrale anglicane St George’s du Cap, son ancienne paroisse. De nombreuses cérémonies, notamment religieuses, sont prévues tout au long de la semaine dans le pays. Premier évêque noir de Johannesbourg et du Cap, Desmond Tutu avait mis sa foi au service de la lutte contre l’apartheid et fait bouger les églises sud-africaines.

Dès la fin des années 1970, Desmond Tutu, doyen de la cathédrale St Mary’s de Johannesbourg, s’engage. Il utile sa chaire pour dénoncer les brutalités policières du régime alors en place en Afrique du Sud et organise des marches pacifiques contre la ségrégation.

Sa foi était indissociable de son engagement contre l’injustice, explique le journaliste John Allen : « C’était une époque où les leaders de l’ANC étaient soit en prison, comme Nelson Mandela, soit en exil, où ne pouvaient pas faire de politique. En devenant doyen de l’église de Johannesbourg, il avait la possibilité de parler librement, de prêcher. Et il a rapidement utilisé cet espace pour exprimer les aspirations de la population noire. »

À l’époque, la majorité des églises sud-africaines soutenait l’apartheid. En gravissant les échelons de l’église anglicane, Demond Tutu renverse peu à peu la tendance, explique le révérend Frank Chikane :

« Avec son arrivée, des changements radicaux ont commencé à s’opérer au sein non seulement de l’église anglicane, mais d’autres confessions. Quand il est devenu évêque de Johannesbourg, ç’a été difficile pour les paroissiens blancs. Les responsables des autres églises étaient mal à l’aise avec ses prises de positions. Moi-même, j’ai été suspendu pendant neuf ans de l’église méthodiste pour l’avoir soutenu. Mais les gens ont changé, et c’est pour cela qu’il est devenu archevêque. »

Drôle, direct, parfois controversé… Jusqu’à la fin de sa vie, Desmond Tutu a mené un combat sur tous les fronts – les préservatifs, l’euthanasie, les droits des homosexuels –, quitte à être en désaccord avec les responsables religieux.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles