12162019Headline:

Afrique du Sud/Scandale: accusé de corruption, l’ancien président Jacob Zuma devant le juge ce lundi

Accusé de corruption au sommet de l’Etat, l’ancien président sud-africain Jacob Zuma comparait ce lundi 15 juillet devant la commission d’enquête d’Ambroise Zondo donner sa version des faits.
Le controversé ex-dirigeant du pays arc-en-ciel n’en finit point avec la justice de son pays. Accusé d’avoir généralisé la corruption au sommet de l’Etat sur la période de 2009-2018, Jacob Zuma répondra des faits ce lundi 15 juillet devant la commission présidée par le vice-président de la cour constitutionnelle, Raymond Zondo. En effet, plusieurs ministres, cadres, hommes d’affaires et des proches de Zuma ont témoigné contre lui à en croire des sources concordances.

Son conseil Daniel Mantsha a quant à lui, émis des doutes sur l’impartialité de cette commission d’enquête qui selon lui, ne cherche « qu’une vérité » et de vouloir « piéger et humilier » son client. Face à cette convocation à laquelle l’ex-chef d’Etat n’était pas contraint d’y répondre, Jacob Zuma estime qu’il est important de se présenter devant le juge. « La commission m’a demandé de venir témoigner et de lui fournir toutes les informations que je pourrais avoir en ma possession, je vais y aller et on verra bien comment les choses tourneront », a dit à la presse sud-africaine l’ancien chef d’Etat.

Il faut noter que l’audience sera retransmise en directe sur la chaîne publique. Âgé de 77 ans, Jacob Zuma a dirigé le pays de 2009-2018 avant d’être poussé à la sortie par Cyril Ramaphosa, actuel président et numéro 1 de l’ANC, le parti au pouvoir.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment