07162024Headline:

Afrique du Sud/ Un autre aspect du covid-19 dangereux se manifestant chez les jeunes

Une forme du Covid-19 a été identifiée par des chercheurs en Afrique du Sud. Elle serait à l’origine de la seconde vague de contaminations, plus sévère avec davantage de patients plus jeunes.
Une nouvelle variante du coronavirus a été détectée en Afrique du Sud, a annoncé, vendredi soir, le ministre de la Santé sud-africain. Une découverte qui pourrait expliquer la rapidité des transmissions de cette seconde vague, qui touche également des patients plus jeunes.

Cette «variante 501.V2» du virus a été identifiée par des chercheurs sud-africains, et signalée à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a annoncé le ministre de la Santé, Zwelini Mkhize, dans un communiqué. Cette équipe a séquencé des centaines d’échantillons de tout le pays depuis le début de la pandémie en mars. «Ils ont remarqué qu’une variante particulière domine les résultats de ces deux derniers mois», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, des médecins sud-africains ont noté une évolution du paysage épidémiologique, notamment avec davantage de patients plus jeunes, sans comorbidités, qui développent des formes graves de la maladie. Tous les éléments «indiquent fortement que la deuxième vague que nous traversons est portée par cette nouvelle variante», a ajouté le ministre. L’équipe de chercheurs sud-africains, menée par le professeur Tulio de Oliveira (centre KRISP, Université du Kwazulu-Natal), a partagé ses observations avec la communauté scientifique.

beninweb.tv

What Next?

Recent Articles