05212019Headline:

Afrique: L’intervention militaire française « politiquement inopportune, juridiquement incertaine et militairement disproportionnée ».

Afrique: L’intervention militaire française « politiquement inopportune, juridiquement incertaine et militairement disproportionnée ».

Le chef de file de l’opposition, le député Saleh Kebzabo a qualifié, jeudi à N’Djaména, l’intervention de l’aviation française au Tchad de « politiquement inopportune, juridiquement incertaine et militairement disproportionnée ».

Cette intervention, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse, « suscite plus qu’une réprobation, une condamnation et elle place de fait le gouvernement tchadien dans une position d’illégitimité et de dépendance absolue à l’égard de la France ».

Le chef de file de l’opposition, le député Saleh Kebzabo, a regretté le fait que le gouvernement tchadien se soit lancé dans une série de déclaration guerrière pour menacer les partis politiques et les associations de dissolution.

« Cette méthode anti-démocratique aux allures de parti-état relève d’un passé à jamais révolu que les tchadiens avaient oublié. Les partis politiques de l’opposition restent attachés aux valeurs républicaines fondées sur un Etat de droit respectueux des droits et des libertés individuelles et collectives », a-t-il fait savoir à l’endroit du parti au pouvoir.

Il a ajouté que « le pouvoir MPS et son chef, Idirss Déby Itno, ont raté une opportunité pour tenter d’unir et de rassembler les Tchadiens. Au lieu de cela, ils ont insulté le peuple en marquant leur préférence uniquement pour les militants du MPS et leurs alliés »…

Lire la suite sur: APA


Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment