01222017Headline:

Akon et l’energie solaire pour l’Afrique-voici ses idées

Akon 2

Après avoir réussi à faire danser le monde entier, Alioune Badara Thiam alias Akon se lance un nouveau défi : électrifier tous les villages africains.

Il y avait du beau monde à l’amphithéâtre du District de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, ce 29 juin. Même les étudiants habituellement absents étaient tous là ! Le professeur du jour méritait certainement le déplacement. Costume bien taillé, cravate soigneusement attachée, Akon a pris le micro sous des applaudissements nourris avant de se lancer  : « J’ai fondé la société Akon Lighting Africa, car sans éclairage il n’y a pas de développement. C’est pourquoi, j’ai décidé d’investir dans ce domaine de l’énergie en Afrique et surtout dans les zones rurales. Nous sommes à un moment très sérieux pour le développement de l’Afrique. Cela commencera par l’énergie qui pour nous est indispensable au bien-être des populations. Les jeunes Africains doivent accepter de se former et être éduqués pour ne pas attendre les compétences de leurs frères de la diaspora ».

Akon, Pahou, lampadaires, Benin © David Monfort Dagency
L’équipe d’Akon Lighting Africa visite les lampadaires installés à Pahou, près de Cotonou © David Monfort Dagency
Une tournée estivale africaine
L’auteur de “Konvicted”, son deuxième album, est à Abidjan pour présenter aux autorités ivoiriennes sa nouvelle initiative : “Akon Lighting Africa”. Lancé en février 2014, “Akon Lighting Africa” vise à apporter une réponse concrète à la crise énergétique sur le continent africain. Pour y parvenir, Akon a tout misé sur l’énergie solaire. Et s’est associé à l’homme politique d’origine sénégalaise Thione Niang et l’entrepreneur malien Samba Bathily. Le 24 juillet, les trois cofondateurs ont entrepris une tournée africaine, qui les a conduits au Kenya, au Rwanda, au Congo-Brazzaville, au Nigeria et au Niger, pour mieux expliquer le projet. « Avec l’électricité d’origine solaire que nous proposons, on peut connecter toutes sortes d’appareils, téléphones pour communiquer, réfrigérateurs pour conserver la nourriture, et pourquoi pas des ordinateurs”, argumente-t-il dans un communiqué.

Des tablettes éducatives
Au Benin, dernière étape de cette tournée estivale de 15 jours, ils ont présenté  “les contours d’un nouveau projet visant à fournir des tablettes d’apprentissage et mettre en place des classes intelligentes destinées aux étudiants, que nous espérons lancer dans les prochains mois”, explique Akon. Pour Thione Niang, « Akon Lighting Africa est un projet qui vise en priorité le développement de l’Afrique ; c’est bien l’accès à l’énergie qui permettra la transformation rapide du continent ; et logiquement, après l’électrification vient l’éducation». Grâce à un modèle fondé sur le partenariat public-privé et un réseau de partenaires de premier plan, “Akon Lighting Africa” a favorisé dans 14 pays l’installation de solutions adaptées aux besoins des populations rurales – lampadaires, kits communautaires et domestiques. L’objectif est d’être présent dans 25 pays africains d’ici la fin 2016.

Le Bénin, pays stratégique
Solektra International termine au Bénin l’installation de 1 500 lampadaires solaires et 2 200 kits solaires, suite à un appel d’offres remporté il y a quelques mois et ciblant un total de 124 localités. « Nous avons exécuté plus de 75 % de la commande et les autorités ont exprimé toute leur satisfaction devant le travail réalisé par nos équipes sur le terrain », a expliqué Samba Bathily, en sa qualité de président de Solektra, partenaire de “Akon Lighting Africa” dans ce projet. « Le Bénin est un pays stratégique, car nous avons démontré la solidité de notre démarche et la qualité de nos solutions dans le cadre d’un appel d’offres. Nous remercions les autorités de nous avoir fait confiance.»

Akon, Zinsou, Benin, tablette, solaire, © David Monfort Dagency
Samba Bathily Thione Niang Akon avec le Premier Ministre Lionel Zinsou © David Monfort Dagency

 

 

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment