10212020Headline:

Algérie : le camp des terroristes qui ont tué Gourdel détruit

camp detruit

Le campement des terroristes à l’origine de l’enlèvement et de la décapitation de l’otage français Hervé Gourdel a été détruit.

Le ministère algérien de la Défense nationale a annoncé, ce jeudi, dans un communiqué, la destruction du campement qui servait d’abri au groupe terroriste à l’origine de l’exécution, en septembre, de l’otage français Hervé Gourdel. Les équipements qui étaient en leur possession ont été récupérés. Le campement se trouvait sur les hauteurs du mont Djurdjura, dans la wilaya de Tizi Ouzou.

« Le campement qui servait d’abri pour ce groupuscule terroriste, lors de l’exécution de son acte abject, a été détruit et les équipements qui étaient en sa possession ont été récupérés », lit-on dans le communiqué.

L’Armée nationale populaire (ANP) poursuit son opération de recherche et de ratissage de « grande envergure », en « déployant tous les moyens nécessaires afin de retrouver et neutraliser le groupe terroriste qui a commis cet acte odieux », a indiqué la même source. L’ANP a affirmé que l’opération de ratissage était toujours en cours et qu’elle était déterminée à poursuivre ces « criminels » jusqu’à leur élimination.

Hervé Gourdel, tué le 24 septembre à l’âge de 55 ans, avait été enlevé dimanche 21 septembre en Kabylie, à l’est d’Alger. Ce guide de haute montagne avait été kidnappé lors d’un trekking à Tizi N’Koulal.

afrik

Comments

comments

What Next?

Recent Articles