10162018Headline:

Après l’assassinat de deux personnes au nord du Mali, la CMA ouvre une “enquête”

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ancienne rebellion Touareg), a affirmé que “l’assassinat samedi à Kidal (nord du Mali) de deux notables par des inconnus, “ne restera pas impuni”, dans une note.

“C’est avec une grande tristesse et amertume que la CMA a appris l’assassinat des notables, Mohamed Ag Aljimit et Said Ould Cheikh devant leur commerce”, a réagi le porte-parole de ce mouvement, Mouhamed Ould Mahmoud, assurant que “cet acte ne restera pas impuni”.

Samedi, les deux notables résidents au quartier Aliou de Kidal ont été tués par deux individus non-identifiés qui circulaient à moto.

Condamnant “avec la dernière rigueur cet acte lâche et barbare”, la CMA, a fait remarquer que messieurs Mohamed Ag Aljimit et Said Ould Cheikh étaient “connus de tous (dans la région) pour leur humanisme et pacifisme, sans aucun antécédent ni histoire confuse”.

La CMA qui a présenté “ses condoléances aux familles” des victimes, a assuré que “des enquêtes et des poursuites seront entreprises pour identifier et mettre hors d’état de nuire, les auteurs de cet acte crapuleux”.

Depuis le coup d’Etat de 2012 au Mali, et l’occupation du Nord par des groupes djihadistes, les attaques d’individus armés à moto sont récurrentes, bien que les troupes françaises et onusiennes déployées dans cette zone œuvrent à y mettre fin, en cinq ans présence.

La coordinantion des mouvements de l’Azawad (CMA, ancienne rebellion Touareg), a affirmé que “l’assassinat samedi à Kidal de deux notables par des inconnus, “ne restera pas impuni”, dans une note.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment