09262020Headline:

Arrêtée pour tentative d’assassinat sur son mari, fraude et blanchiment d’argent: Mary Mubaiwa remise en liberté sous caution

Mary Mubaiwa, l’épouse du vice-président du Zimbabwe, le général Constantino Chiwenga, a été libérée sous caution ce lundi 06 janvier. Elle avait été arrêtée le 16 décembre à Harare (Zimbawe), pour tentative d’assassinat de son mari, fraude et blanchiment d’argent.

Après trois semaines de détention provisoire, la Haute Cour d’Harare a ordonné la libération de Marry Mubaiwa. Cette libération lui vaut le versement d’une caution de 50.000 dollars zimbabwéens (2.500 euros), la confiscation de son passeport et l’obligation de pointer deux fois par semaine au poste de police.

Elle est poursuivie pour avoir transféré en 2018 et 2019 environ un million de dollars américains de ses comptes du Zimbabwe vers des banques sud-africaines « en cachant ou en maquillant leur véritable utilisation », en violation du contrôle des changes.

Selon l’acte d’accusation, elle est également soupçonnée de tentative de meurtre pour avoir retiré, en juillet 2019, un cathéter et une perfusion du bras du général Chiwenga, à l’époque hospitalisé en Afrique du Sud.

Mary Mubaiwa, 38 ans et ancien mannequin devra comparaître devant la justice zimbabwéenne le 14 janvier, mais la date de son procès n’a pas encore été rendue publique.

Constantino Chiwenga est un général d’armée et homme d’État zimbabwéen, commandant des Forces de défense du Zimbabwe jusqu’en 2017. Il est premier vice-président de la République depuis le 28 décembre de la même année.

Lire sur afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles