06122021Headline:

Attentat terroriste/ de nombreuses sommités mondiales ont témoigné leur solidarité au peuple burkinabè

Le Burkina Faso vient d’être frappé de plein fouet par un énième attentat terroriste, qui a fait plus d’une centaine de victimes dans la localité de Solhan. De nombreuses sommités mondiales, dont Alassane Ouattara, Mahamadou Issoufou et Jean-Yves Le Drian, ont témoigné leur solidarité au peuple burkinabè via leurs comptes Twitter.

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara ne sera pas candidat à la présidentielle  de 2020 - GUINEESUD
Nucléaire : Pour Jean-Yves Le Drian, il faut « dire à l'Iran que cela  suffit »

Attentat de Solhan : Solidarité, tristesse et compassion se mêlent

Dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 juin 2021, des individus lourdement armés ont fait irruption, aux environs de 2h00 du matin à Solhan, dans la province du Yagha. Sans aucune autre forme de procès, « ces forces du mal », comme l’appelle le Président Roch Kaboré, ont ouvert le feu sur des « civils sans distinction d’âge, tués par les terroristes » et « plusieurs habitations et le marché ont été incendiés », selon l’État des lieux fait dans le communiqué du gouvernement.

Le bilan provisoire de cette autre attaque contre le pays des hommes intègres fait état d’au moins 114 personnes tuées. 130, avancent d’autres sources. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis 2015. Aussi, le président burkinabè a « décrété un deuil national de 72 h, à compter de ce jour à 00h00 ». Avant d’ajouter dans son tweet : « Les forces de défense et de sécurité sont à pied d’œuvre, pour rechercher et neutraliser les auteurs de cet acte ignoble. Nous devons rester unis et soudés contre ces forces du mal. »

D’autres dirigeants africains et officiels français ont également emboité le pas au locataire du Kosyam à coup de tweets.

« Toute ma solidarité au peuple frère du Burkina Faso et mes sincères condoléances aux familles des victimes de l’attaque terroriste survenue dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, dans le village de Solhan », a tweeté le président ivoirien, Alassane Ouattara, avant d’ajouter : « Je condamne ces actes et je réitère notre engagement aux côtés du Gouvernement burkinabè dans la lutte contre le terrorisme. »

L’ancien président nigérien, Issoufou Mahamadou, a également exprimé sa solidarité envers le peuple du Faso : « C’est avec tristesse que j’ai appris la mort de plus d’une centaine de nos frères et sœurs burkinabés, du village de Solhan. Suite à ce drame, j’adresse mes sincères condoléances au peuple frère du Faso, aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés. »

Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, a posté cet autre message sur son compte Twitter : « J’exprime toute la compassion et sincères condoléances de la France au Burkina Faso à la suite du drame survenu à Sebbah. La France se tient à ses côtés dans cette épreuve. Nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre notre combat commun contre le terrorisme au Sahel. »

Outre ces personnalités ci-dessus mentionnées, les messages de soutien au peuple meurtri du Burkina Faso ne cessent d’affluer sur les réseaux sociaux, en attendant les courriers officiels.

Afrique-sur7

Comments

comments

What Next?

Related Articles