11142018Headline:

Au Cameroun, un nouveau régime des incompatibilités, interdit aux sénateurs de cumuler leurs fonctions.

Sénateurs camerounais (Ph)

© koaci.com- Mardi 1er Mai 2018- Au Cameroun, un nouveau régime des incompatibilités, interdit aux sénateurs de cumuler leurs fonctions.

Un décret du président Biya signé le 27 octobre 2016, promulguant le nouveau règlement intérieur du sénat, supprime le cumul de fonctions pour les sénateurs.

Dans son article 22 al 2, « l’exercice du mandat de sénateur est incompatible avec les fonctions de membre du gouvernement et assimilé, de membre du conseil constitutionnel, de membre de conseil économique et social, de maire, de délégué du gouvernement auprès d’une communauté urbaine, de président du conseil régional, de toute fonction publique non élective, ainsi que de président de chambre consulaire. »

L’alinéa 3 du même texte, inclut clairement les personnes exerçant les fonctions de président du conseil d’administration et ayant un statut de salarié, dans un établissement public ou une entreprise du secteur public ou parapublic.

Le texte est entré en vigueur lors de cette deuxième mandature, contraignant plusieurs sénateurs à renoncer à leurs fonctions.

Le renoncement le plus retentissant aura été celui de Victor Mukete.

Âgé de 100 ans, Fon Victor Mukete, a démissionné de Cameroon telecommunications (CAMTEL), l’opérateur public de téléphonie, ou il assurait la présidence du conseil d’administration.

Victor Mukete, a choisi la fonction à immunité qu’est le poste de Sénateur.

Lire aussi : http://koaci.com/cameroun-senat-complet-avec-femmes-groupe-parlementaire-pour-lopposition-118950.html

A. O, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- cameroun@koaci.com –

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment