05242019Headline:

Bamako: Antonio Guterres pleure les Casques bleus de la Minusma tués.

Le contingent tchadien de la Minusma a été la cible d’une attaque terroriste qui a fait dix morts et plusieurs blessés. Antonio Guterres, SG de l’ONU, condamne cette attaque contre les soldats de la paix.

Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’attaque perpétrée contre des Casques bleus de la Minusma à Aguelhok. Le groupe terroriste indique avoir lancé cette attaque pour protester contre l’arrivée du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à N’Djamena, la capitale tchadienne.

Antonio Guterres a fermement condamné cette attaque commise contre le contingent tchadien de la force de maintien de la paix de l’ONU au Mali qui a coûté la vie à dix soldats tchadiens.

Le secrétaire général des Nations unies a par ailleurs appelé les autorités maliennes et les groupes armés ayant signé l’accord de paix d’Alger à tout mettre en œuvre pour identifier les auteurs de cette forfaiture afin qu’ils soient traduits en justice aussi vite que possible.

M. Guterres a également souligné qu’attaquer des Casques bleus de l’ONU était un crime de guerre selon le droit international. Il a donc réaffirmé que de tels agissements ne diminueraient en rien la détermination des Nations unies à soutenir le peuple et le gouvernement du Mali dans leurs efforts pour ramener la paix et la stabilité dans le pays.

Il a transmis ses plus sincères condoléances au gouvernement du Tchad, ainsi qu’aux familles et aux proches des victimes. Il a rendu hommage au dévouement et au courage des hommes et des femmes engagés dans la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali.

L’attaque s’est produite dimanche matin à Aguelhok, dans la région de Kidal. La force de maintien de la paix de l’ONU a riposté avec fermeté, et a tué un certain nombre d’assaillants, indique le communiqué.

Outre les dix soldats tués, au moins 25 autres ont été blessés.

Notons que le Mali est confronté à une guerre civile et à une recrudescence des milices islamistes. Les Nations unies y ont déployé une mission de maintien de la paix en avril 2013 pour aider à stabiliser la situation.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment