09212019Headline:

Bénin/8è législature: les mises en garde de Sira korogoné aux députés des deux blocs

Le porte-parole de « l’initiative de Nikki », Sabi Sira Korogoné ne reconnaît pas les 83 députés élus à l’issue du vote du dimanche 28 Avril 2019. Pour lui, ceux d’entre-eux qui prendront le risque d’émarger au budget national en tant que député rembourseront tôt ou tard ce qu’ils auraient perçu.

Sortie de prison il y a quelques semaines pour ses opinions contre le régime de la rupture ou pour incitation à la haine, Sabi Sira Korogoné n’entend pas abandonner la lutte après son séjour carcéral. Invité ce dimanche 18 Août 2019 dans l’émission dans l’émission « Sans Langue de Bois« , le porte-parole de l’initiative de Nikki reste convaincu que le Bénin est actuellement sans parlement. « Pour nous, le Bénin n’a pas d’assemblée nationale jusqu’à présent, et c’est le sentiment pour tous nos compatriotes. » laisse-t-il entendre.

Pour le jeune leader du septentrion, c’est par usurpation de titre que siègent les 83 personnes sorties des dernières élections législatives. De ce point de vue, estime-t-il, tout ce qu’ils percevront comme salaire ou indemnité, ils le feront à leur risque et péril. « …Parmi eux (les 83 députés des deux blocs – ndlr), il a certains pour qui j’ai de l’admiration. C’est le moment de dire pour ceux-là qui ont le courage d’émarger au nom de cette assemblée de faire out possible pour ne pas dépenser cet argent car ils le rembourseront. » précise-t-il. A le croire, il n’y a pas de doute que ce qu’ils perçoivent là-bas, ils le rembourseront aux contribuables car ceux-ci ne les reconnaissent pas.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment