07212024Headline:

Bénin: l’ancien conseiller de Boni yayi rappelle à l’ordre

A quelques jours de la commémoration de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale et à quelques mois de la fin du mandat du Président Patrice Talon, l’ancien conseiller politique du président Boni yayi s’est prononcé sur la gouvernance actuelle. Dans un entretien accordé à un organe de presse, il a affirmé que l’espoir suscité par l’élection du président Patrice Talon s’est vite émoussé.
En effet, pour cet ancien collaborateur du président Boni yayi, le peuple béninois avait beaucoup d’attentes, « avec l’élection de Patrice Talon, mais à l’arrivée, le Bénin s’est arrêté. On a arrêté la démocratie. On est resté à faire du surplace« .affirme-t-il.

Selon Alexandre Hountondji, la gouvernance sous le régime de la rupture est exécrable. » On a eu droit à des discours sur la pauvreté, à de l’hypnose. Rien n’a bougé. Il faut que ça bouge maintenant » se désole-t-il.

Après avoir peint ce supposé échec des rêves vendus aux béninois par le prince du Nouveau départ, Alexandre Hountondji lui suggère des actions à mener urgemment. La première, indique -t-il, est de donner « un visage humain » à la gouvernance. « Nous sommes à quelques mois de la présidentielle, au lieu de chercher à verrouiller, il vaut mieux montrer un visage humain. Il faut une gouvernance à visage humain qui prenne à cœur les attentes des populations. » fait-il savoir.

Pour le ministre Alexandre Hountondji, le Béninois est porté vers la paix et il faut savoir leur parler le langage qu’ils ont toujours attendu. » Il n’est pas dit que la courbe doit être exponentielle tout le temps. Mais reconnaissons que nous sommes au creux de la vague et que les dirigeants actuels fassent en sorte qu’il y ait un regain d’activités qui permettent de nous sortir des insuffisances que je viens de noter. » conclut-il.

Avec Beninwebtv

What Next?

Recent Articles