01192022Headline:

Bénin: pour avoir escroqué via internet, un policier et ses complices placés sous mandat de dépôt

Le phénomène de la cybercriminalité prenant de l’ampleur dans les pays de la sous-région ainsi qu’un peu partout semble ne plus prendre fin jusqu’à ce que neuf (09) présumés cybercriminels dont un agent de la police républicaine soient mis sous mandat de dépôt par le Procureur spécial de la Criet ce mercredi 03 novembre 2021. Ils sont accusés d’escroquerie via internet.

Pour des faits d’escroquerie via internet, un policier et huit (08) autres personnes sont en détention préventive. Selon Frissons radio, le Procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) après avoir écouté les mis en cause, a décidé de les mettre sous mandat de dépôt et en attendant leur procès.

Les enquêtes ont été conduites par l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC). Depuis sa création, la Criet, avec l’accompagnement de l’OCRC, a condamné plusieurs personnes pour des faits liés à l’activité de cybercriminalité.

Comme dans le cas des crimes économiques, la juridiction spéciale a souvent la main lourde quand il s’agit de condamner pour cybercriminalité. Il s’agit d’une stratégie certainement dissuasive, mais qui ne permet pas encore de mettre fin au phénomène, car presque tous les mois, l’OCRC a des présumés cybercriminels dans ses mailles.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles