12082016Headline:

Bénin présidentielle 2016: un réseau d’Etrangers en possession de cartes d’électeur mis à nu

carte benin

Les craintes de fraudes lors du scrutin présidentiel du 6 mars prochain de certains candidats sont de plus en plus fondées. En effet, à Savalou, dans le département des collines dans le centre du pays, un vaste réseau de non Béninois en possession de cartes d’électeur et donc inscrits sur la liste électorale a été mis à nu.

Ce réseau a été mis à nu par le président du Mouvement ad’ hoc pour réhabilitation de l’image du Bénin (MARIB), Jacques Ayadji. A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée dans l’après-midi de ce lundi 29 février 2016 au Codiam à Cotonou, le président du MARIB a en effet déclaré que dans cette localité, il y a de nombreux Etrangers inscrits sur la liste devant servir à l’élection présidentielle du dimanche prochain. « Celui qui nous a nettoyé notre véhicule a déclaré qu’il est Burkinabé et a la carte d’électeur », a confié Jacques Ayadji avant de donner le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance de l’intéressé. La personne, à en croire le président du MARIB a non seulement la carte d’électeur de 2015 mais aussi celle de 2016. L’individu aurait également avoué que « tous les Togolais résidant à Savalou ont eu la carte d’électeur de la même manière » sans aller dans les détails.

Combien de personnes étrangères ont pu être introduites de façon frauduleuse dans la liste électorale ? On ne peut le dire pour le moment. Mais en attendant, le président du MARIB interpelle les organisations de la société civile, les institutions chargées de l’organisation des élections  sur ce fait de fraude électorale. Jacques Ayadji assure également qu’il va saisir la justice notamment le procureur de la République contre le président du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi), Augustin Ahouanvoébla et l’intéressé.

lanouvelletribune.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment