02242021Headline:

Benin: qui a bien voulu porter atteinte à la vie du candidat Galiou Soglo ?

Galiou Soglo a quitté la clinique Mahouna où il était hospitalisé après son agression. Selon des sources qui se sont confiées à BENIN WEB TV, l’ancien ministre de Boni Yayi est parti de son lieu d’hospitalisation pour une destination inconnue du grand public.

Aux premières heures de son agression, Galiou Soglo avait éte conduit à la clinique Mahouna, avant d’être transféré au CNHU de Cotonou. Il quitte après le CNHU pour rejoindre à nouveau la clinique Mahouna ; mais depuis ce mardi 09 février 2021, des sources contactées dans son entourage confient qu’ils n’est plus dans ladite clinique.

Selon les sources, il a demandé à rejoindre un autre lieu tenu secret pour le moment. Galiou Soglo et ses proches auraient décidé que ce dernier soit transféré pour des raisons de sécurité. Dans ce changement répété d’endroits, Galiou Soglo traîne une balle dans le corps et attend d’être évacué.

Une enquête de flagrance en cours
Pour rappel, Galiou Soglo, candidat enregistré à la présidentielle du 11 avril 2021, avait été agressé dans la nuit du vendredi 5 février, alors qu’il se rendait à une réunion politique sur sa ferme. Les circonstances de l’attaque ne sont pas encore clairement élucidées.

La police a ouvert depuis vendredi une enquête de flagrance pour mieux expliquer ce qui s’est passé et mettre la main sur les auteurs de cette agression qui a failli coûter la vie au fils de l’ex-président Nicephore Soglo.

Des proches de la victime écoutés
Dans le cadre de cette enquête, de proches collaborateurs de Galiou Soglo ont été invités et écoutés par la police. Son chauffeur, le seul témoin des faits a également donné sa version des faits aux enquêteurs.

Aux dernières nouvelles, le chauffeur serait toujours gardé. Par contre l’assistant de l’ex-ministre, a été libéré dans la nuit du mardi 9 février.

beninweb.tv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles