04152021Headline:

Blanchiment d’argent 3 pays en plus du Burkina Faso sur la liste ”grise” du Gafi

Quatre nouveaux pays, le Burkina Faso, le Sénégal, le Maroc et les îles Caïmans, qui connaissent des manquements dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, ont été placés sous surveillance par le Groupe d’action financière (Gafi).

Blanchiment d'argent : le Maroc et Sénégal épinglés par le GAFI – maroc12

Le Gafi a pris cette décision à l’issue d’une plénière tenue la semaine dernière, plaçant ces quatre pays sur une liste dite grise, comportant les pays à surveiller pour leurs manquements dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Blanchiment d'argent : le Maroc sous surveillance avec d'autres pays |  Réalités Online

Ces quatre pays vie n’en rallonger cette liste sur laquelle figuraient déjà des pays comme l’Albanie, la Birmanie, le Botswana, le Cambodge, le Ghana, l’Ile Maurice, le Nicaragua, le Pakistan, le Panama, l’Ouganda et le Zimbabwe.

Selon le Gafi, ces pays ont tous pris l’engagement de mettre en oeuvre des plans d’action pour améliorer leur situation.

En rappel, le Conseil économique et social (CES) du Burkina Faso a présenté la semaine derniere un rapport public portant sur le blanchiment des capitaux utilisé pour financer souvent le terrorisme.

Selon le président du CES Moïse Napon, l’idée est de voir comment arriver à tarir les sources de financement du blanchiment des capitaux.

Comme recommandations pour venir à bout de la pratique, le CES préconise « d’utiliser des méthodes qui permettent de réduire l’utilisation des espèces et du cash », et d’initier une concertation de tous les acteurs dans la recherche de solutions.

KOACI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles