12112017Headline:

Bonne gouvernance 2017 en Afrique: Voici les bons et les mauvais pays…

La Fondation Mo Ibrahim vient de livrer son indice 2017 de la bonne gouvernance en Afrique. Dans ce nouveau rapport, l’organisation relève une tendance globalement positive en Afrique.

La gouvernance en Afrique se porte plutôt bien. Sur les cinq dernières années (2012-2016), plusieurs pays du continent ont amélioré leurs facteurs de gouvernance, certains ont maintenu le cap, tandis que d’autres sont en plein déclin.

On note ainsi des pays comme la Côte d’Ivoire, le Togo, le Zimbabwe, la République démocratique du Congo, l’Egypte, le Kenya ou encore la Somalie qui ont fait des bonds remarquables. Toutefois, ces progrès n’impliquent pas une remontée dans le classement.

Le Zimbabwe se classait toujours 40e sur 54 pays dans l’indice de bonne gouvernance ; tandis que la RDC occupe le 48e rang. Idem pour la Somalie qui ferme la marche du classement.

À l’inverse, l‘Île Maurice, pourtant classée 1re du classement montre des signes de régression. Sur les cinq dernières années, l‘île a perdu 0,5 point. Situation plus alarmante pour le Ghana et le Botswana, deux des principaux modèles de démocratie sur le continent. Classés respectivement 8e et 3e, ces deux pays sont dans la zone rouge, car ayant perdu chacun plus de 0,5 point.

Dans le cas du Ghana, notamment, les auteurs du rapport pointent une détérioration du climat des affaires et un recul en matière de transparence.

Pour finir, certains pays restent en eaux troubles. C’est du reste le cas de la Libye ou encore de la République centrafricaine. Bien qu’en bas du classement, ces pays n’ont montré aucun signe d’amélioration.

Initié depuis 2007, l’indice Mo Ibrahim pour la bonne gouvernance en Afrique permet de mesurer les performances de la gouvernance en Afrique. Ce rapport retient notamment comme critère l’évolution du développement humain, les droits de l’homme et la sécurité.

Avec africanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment