04092020Headline:

Bonne nouvelle pour la Nigériane de 23 ans vendue comme esclave au Liban

Omolola Ajayi, enseignante de 23 ans et mère célibataire, qui avait été vendue comme esclave au Liban a été secourue par le gouvernement nigérian après qu’une vidéo de son appel à l’aide est devenue virale sur les médias sociaux.

Dans la vidéo, Omolola raconte qu’elle avait quitté son pays sous la promesse qu’elle travaillerait comme enseignante au Liban. Cependant, à sa grande surprise, elle a découvert qu’elle avait été vendue comme esclave.

Maltraitée par son maître, elle avait lancé un appel à l’aide expliquant qu’elle est entre la vie et la mort. Heureusement pour elle, son cauchemar a pris fin.

La Commission des Nigérians de la Diaspora (NIDCOM) qui a confirmé le sauvetage d’Ajayi de la maison de son « bourreau » a révélé qu’elle est maintenant à Beyrouth avec l’ambassadeur du Nigeria au Liban.

« Nouvelle information sur la nigériane vendue comme esclave au Liban. Elle est désormais entre les mains de l’ambassadeur nigérian à Beyrouth. Elle rentrera bientôt à la maison », a déclaré Abdul Rahman Balogun, porte-parole de la NIDCOM.

Dans un tweet, Abike Dabiri-Erewa, la présidente de la NIDCOM a également annoncé la bonne nouvelle.

« Le trafiquant présumé a été arrêté et sera remis à l’Agence nationale nigériane pour l’interdiction de la traite des personnes (NAPTIP). La famille de la dame a été retrouvée et le gouvernement de Kwara travaille sur l’affaire et personnellement sur l’affaire. Nous travaillons tous pour assurer son retour au pays. »

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles