12142018Headline:

Burkina /Coup d’Etat manqué – L’unique preuve contre Guillaume Soro est tombée…

Cité dans l’affaire du putsch manqué en septembre 2015 au Burkina Faso, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro pourrait entrevoir le bout du tunnel sur la question.

Principale élément de preuve de l’implication présumée de Guillaume Soro et Djibril Bassolé dans le putsch manqué se septembre 2015 par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) a été jugé inutilisable par les experts mandatés par la Justice du Burkina Faso pour son authentification. 

S’exprimant sur les ondes de Radio France internationale (RFI), l’avocat de Djibril Bassolé a expliqué que l’expert allemand, Herman Kunzel commis pour cette authentification a indiqué « qu’il est impossible de savoir quoi que ce soit de ces enregistrements ». « Ces enregistrements sont des copies de copies. Il y a trop d’intermédiaires. L’expert vient de le dire au juge d’instruction. On ne peut rien savoir », a déclaré l’avocat français de Djibril Bassolé qui a par ailleurs demandé la libération « immédiate » de son client.

Pour rappel, cet enregistrement dévoilé quelques jours après la tentative de coup d’Etat manqué au Burkina Faso met en scène deux personnes présentées dans l’opinion comme étant Guillaume Soro et Djibril Bassolé  ajustant leurs stratégies pour la réussite du putsch.

Après la diffusion de cet élément, Djibril Bassolé a été mis aux arrêts quand Guillaume Soro s’est vu visé par un mandat d’arrêt international.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment