09242017Headline:

Burkina: Des habitants à couteaux tirés avec la présidente de la délégation spéciale à Bobo-Dioulasso

manifestation burkina

Le lundi 11 avril, des d’habitants venus en nombre ont exigé la démission de la présidente de la délégation spéciale, Salimata Djeni, rapportent nos confrères de l’Agence d’Information du Burkina. Tous, de la zone non-lotie du secteur 29 dans l’arrondissement n°7, ils l’accusent de mener des opérations illicites de vente de parcelles.

Selon Séraphin Simporé, le porte-parole des manifestants, des individus procèdent nuitamment à des bornages, bien que les lotissements soient interdits dans la zone.

Salimata Djeni, pour sa part, soutient qu’aucune opération de lotissement n’a été faite depuis son installation en 2015.

Pour ce qui concerne des bornages, elle a fait savoir que cela ne relève pas de sa compétence. Elle reconnait par contre avoir été informée par un habitant de la construction de bâtiments sur une zone déjà aménagée.  Suivant son explication, il s’agit d’un aménagement fait par l’ancien maire Moussa Hema, mais qui n’a pas connu un aboutissement avec la suspension des opérations de lotissements. Elle a souligné que cette zone a été attribuée, seulement le bornage n’a pas été fait.

 

Des heures durant, le vice-président du Conseil régional et même les forces de l’ordre ont tenté de calmer la foule mais en vain. Les manifestants exigeaient de rencontrer le Gouverneur de région en personne. Ils menacent même de tout saccager si la police s’en mêle. Face à leur intransigeance, la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) a fait usage de gaz lacrymogène pour les disperser. Certains d’entre eux ont été mis aux arrêts.

Pascale Andrée avec AIB

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment