09202018Headline:

Burkina: Deux morts dans une attaque de la société minière SEMAFO

Deux employés ont été tués vendredi et quatre autres blessés, lors de l’attaque d’un convoi de la société minière SEMAFO à Bekuy, une commune de la région des Hauts-Bassins, dans l’Ouest du Burkina, a annoncé la police dans un communiqué.

“Dans la matinée du 17 août 2018, un véhicule de la société minière SEMAFO escorté par une équipe de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) a été l’objet d’une attaque perpétrée par des individus armés”, indique le communiqué.

Au cours de cette attaque, deux employés de SEMAFO ont été tués et quatre autres blessés. Par ailleurs, un élément de la CRS a également été blessé.

“La riposte de l’équipe de la CRS a mis en déroute les agresseurs qui se sont réfugiés dans la forêt de Sarakongo et qui sont présentement traqués par les forces de défense et de sécurité de la région”, poursuit le communiqué.

Cette attaque survient moins d’une semaine après une celle impliquant une autre société minière et au cours de laquelle ont péri six personnes.

Samedi, cinq gendarmes en mission d’escorte d’un convoi de la mine d’or de Boungou, ont été tués dans l’Est du pays, par l’explosion d’un engin explosif improvisé au passage de leur véhicule. Un employé de la mine a également trouvé la mort.

Cette attaque a été qualifiée de “terroriste” par les autorités burkinabè.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment