10192017Headline:

Burkina :Eddie Komboigo Le président du parti de Compaoré a été mis aux arrêts

Eddie Komboigo
Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir)Eddie Komboigo a été mis aux arrêts samedi à Ouagadougou pour son implication présumée dans le putsch manqué, a appris KOACI. de source sécuritaire.

M. Comboigo “a effectivement été arrêté” a confirmé une source sécuritaire sous le couvert de l’anonymat, précisant que le président du parti de Blaise Compaoré ”est rentré vendredi au Burkina” après un long séjour à l’étranger.

Cité dans le rapport d’enquête sur le putsch manqué du 16 septembre, perpétré par l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP), alors qu’il était hors du pays, M. Comboigo est soupçonné par de nombreux observateurs d’avoir apporté une aide financière aux ex putschistes.

Expert comptable de profession et à la tête de plusieurs sociétés au Burkina et à l’étranger, M. Comboigo, un proche de Fatou Diendere, l’épouse du Général putschiste Gilbert, porté à la tête de l’ex parti présidentiel au lendemain de la chute Compaoré, chassé par l’insurrection populaire, avait vu sa candidature à la présidentielle rejetée par le Conseil constitutionnel.

L’arrestation de M. Comboigo porte à quarante le nombre de personnes écrouées depuis la mise en échec du putsch, dont les généraux Gilbert Diendere, ancien patron du RSP et chef d’État major particulier et Djibril Bassolet, ex chef de la diplomatie de Compaoré.

Des mandats d’arrêts émis contre plus de cinq personnes, dont Fat ou Diendere, sont toujours en cours.

Boa, Ouagadougou

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment