10052022Headline:

Burkina Faso: «Jour de gloire», une chanson pour mobiliser contre le terrorisme

Jour de gloire, c’est le projet musical qui regroupe une vingtaine d’artistes musiciens burkinabè de toutes les tendances. Face à l’occupation d’une partie du territoire par les groupes armés terroristes, ces artistes mettent ensemble leur voix et leur talent pour soutenir le moral des troupes au front, mais surtout dire aux populations que le seul remède face à cette situation, c’est l’union.

Dix-huit artistes ont décidé de chanter en langues nationales et en français pour transmettre leur message aux soldats au front et aux populations.

« C’était un projet pour requinquer un peu le moral des troupes au front, et en même temps ça donne un baume au cœur, ça démontre que l’espoir est permis face au mal », nous explique Donsharp de Batoro, artiste-slameur.

Pour Frère Malkhom, l’un des célèbres rappeurs burkinabè, qui a écrit les paroles, Jour de gloire est une chanson de résilience, mais surtout d’appel à la cohésion sociale : « Ce que le monde doit retenir, c’est que la meilleure façon de tenir c’est de rester ensemble, en se donnant les moyens de sortir de cette crise sans tomber dans des agressions mutuelles, dans des accusations mutuelles, il faut trouver des solutions ensemble pour sortir de cette crise. »

 

« Tout l’espoir des artistes »
Selon Papus Ismaël Zongo, l’initiateur du projet, Jour de gloire est le signe d’espoir pour un Burkina Faso de paix : « Cette chanson, dans son contenu, parle de ce que nous vivons en ce moment, mais aussi laisse entrevoir un Burkina glorieux, un Burkina en joie, un Burkina de paix, le Burkina de demain, c’est tout l’espoir des artistes qu’ils chantent dans cette chanson. »

Dans quelques jours, ces artistes sillonneront les villes du Burkina Faso pour porter leur message d’encouragement et de paix aux populations.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles