05172021Headline:

Burkina Faso: le premier centre de radiothérapie inauguré, pour le traitement des malades du cancer

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré à inauguré ce vendredi le premier centre de radiothérapie du pays, une infrastructure de référence pour le traitement des malades du cancer.

L’inauguration s’est déroulée en présence du Sheikh Hamad Bin Nasser Al Thani, un représentant de l’Emir du Qatar qui a financé la construction du centre de radiothérapie à hauteur de sept milliards de francs CFA.

Situé en périphérie du de la capitale Ouagadougou, le Centre de radiothérapie de Bogodogo à une capacité de prise en charge de 1 500 patients par an.

Il permettra de traiter sur place plusieurs cas de cancers, notamment les cancers du col de l’utérus, de la prostate, du poumon, du rectum, de l’œsophage et de l’estomac.

Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de  radiothérapie - leFaso.net

La réalisation du Centre va permettre de réduire la morbidité et la mortalité liées au cancer, dans notre pays. L’infrastructure est équipée d’un plateau répondant aux normes internationales.

Le Centre de radiothérapie de Bogodogo, qui traduit la volonté du président du Faso de doter le pays d’un système sanitaire performant, va contribuer à réduire les évacuations sanitaires à l’extérieur.

« C’est avec une légitime fierté que nous inaugurons ce centre dans la mesure où cela nous permet de boucler la chaîne de traitement du cancer au Burkina Faso. La question de la radiothérapie a été toujours une préoccupation pour les malades du cancer », a déclaré le président Kaboré, saluant la réalisation de ce premier centre de radiothérapie au Burkina Faso.

Traitement des cancers : Le tout premier centre de radiothérapie du Burkina  opérationnel - aouaga.com

Avec ce premier centre à Ouagadougou, et bientôt un deuxième à Bobo-Dioulasso, le gouvernement entend, selon le président du Faso, soulager énormément les malades du cancer qui étaient obligés d’aller se soigner à l’extérieur à des coûts très élevés.

Se réjouissant de la coopération avec le Qatar qui a permis la réalisation de ce centre il a indiqué que cet accompagnement va se poursuivre avec la formation des praticiens burkinabè pendant trois mois pour une prise en charge efficace des malades.

L’envoyé spécial de son Altesse, l’Emir du Qatar, Hamad Bin Nasser Bin Jassim Al Thani, s’est réjoui de la solidité des relations de coopération entre son pays et le Burkina Faso et la vision du président du Faso en matière de politique sanitaire.

En rappel, le centre de radiothérapie est réalisé par l’Etat burkinabè avec l’appui de l’Emir du Qatar, à travers le Fonds qatari pour le développement, pour un coût total de 7 milliards 700 millions de francs CFA..

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles